fbpx

L’action est le remède.

Parfois, tu tombes sur quelques mots alignés et,
ils finissent profondément tatoués à ton esprit.

L’action est le remède.

Cette maxime, ce mantra, cette ritournelle …bref, ces mots ont eu un impact majeur dans ma vie. À un point où je l’affiche partout que ce soit sur Mon profil Linkedin, la page Facebook voire des tee-shirts.

Surtout depuis que j’ai découvert depuis cette révélation.

Tu ne fais pas ce que tu aimes car tu les aimes. Tu les aimes car tu les fais. C’est pour cela que dans la phrase :

Fais ce que tu aimes.

FAIRE arrive avant le verbe AIMER.

Pourtant, la plupart des gens refusent de passer à l’action sans un certain niveau de volonté. Et ils ne ressentent de la volonté que lorsqu’ils ressentent un certain enthousiasme.

Bref, l’enthousiasme et la volonté précèderaient l’action. Cela donnerait le processus suivant :

Enthousiasme → Volonté → Action

Là, tu vois le problème ?

En effet, que faire quand il n’y a pas d’enthousiasme ? Quand on éprouve des émotions négatives propres à nous vider de toute volonté ?

Pourtant, c’est dans ces moments-là qu’on a le plus besoin d’action, non ? 

Par exemple, si quelqu’un veut réparer une relation quelqu’elle soit, les émotions de la situation (douleur, ressentiment, évitement) sont en complète résistance avec les actions nécessaires pour la réparer (confrontation, honnêteté, communication).

Bref, tu n’es pas sorti de la berge !

Maintenant, je ne t’ai pas tout dit.
En réalité, c’est une boucle de rétroaction. Bien qu’elle soit en trois parties, elle est sans fin :

Enthousiasme → Volonté → Action → Enthousiasme → Volonté → Action → Etc.

Tu saisis ? 🙂

Avec ce modèle, tu prends conscience d’une chose : tes actions sont aussi à l’origine de ton enthousiasme. Du coup, tu peux programmer ton état d’esprit avec le modèle suivant :

Action → Enthousiasme → Volonté

Maintenant, si tu manques de volonté pour un mouvement important dans ta vie, tu connais le remède : l’action.

Tu veux retrouver de l’enthousiasme ? Retrouver de la volonté ?

Voici le secret :

Fais quelque chose.

Que ce soit pour surmonter une peur, que tu réfléchisses trop, ou que tu sois déprimé. Juste …

Fais quelque chose.

Même si c’est petit. C’est toujours une succession de choses ordinaires qui finissent par donner un résultat extraordinaire.

Tu souviens 😀 ?

Derrière, y a une étincelle qui s’allume :

« Je l’ai fait. Je suppose que je peux en faire un peu plus »

Tu sais, je suis un partisan d’autant plus grand de l’action que je dois me gérer tout seul. Je n’ai pas de patron pour me dire quoi faire. Si je ne le fais pas, ce n’est pas fait. Je ne peux compter, à ce sujet, seulement sur mon action.

Alors, si je dois faire, je fais. Même un peu. D’ailleurs, je fais des choses, qui, en général, ne dépassent pas l’horizon d’une journée.

J’applique le principe de l’action à toutes mes situations. Si je dois faire, je fais. Même un peu. Même un éléphant, une cuillère à la fois.

Et quand tu sais, cela provient de ton expérience et donc, de ton action. L’action produit plus de savoir que le savoir ne produit l’action. C’est d’ailleurs une des malédictions du savoir.

Mais ça, c’est pour une autre #claque intellectuelle 🙂

Seul, celui qui agit apprend.

Nietzsche
%d blogueurs aiment cette page :