#1. Le courage, c’est de la peur transformée en action.

Temps de lecture : 3 minutes

Alors, comment ça va de ton coté de la planète ?
Ici, ça roulotte, on est paisible 😀

Aujourd’hui, dans #LaClaque du jour, je te parle « courage »
J’ai eu cette épiphanie entre deux bouchées de fromage de chèvre 

Le courage, c’est de la peur transformée en action.

Le courage, en vrai, n’est le monopole d’aucune élite.

Tu as des peurs ? Alors, tu as du courage. C’est mathématique.

C’est LA bonne nouvelle 💡

Toi, moi, tout le monde peut être courageux. La seule condition ?

Avoir soi-même peur.

C’est tout bête dit comme ça mais prends le temps d’y réfléchir 

Pas d’acte courageux, sans peur au préalable. Sinon, c’est soit un acte ordinaire, soit de l’inconscience, pas vrai ? 🙂

Donc, là où se trouve la peur, se trouve le courage 💪

Avec ça, plus grande est ta peur 😱 et plus grand peut être ton courage 💪

 C’est proportionnel.

Alors, bien sûr, la peur c’est subjectif. Tu n’as pas les mêmes peurs que moi ni les mêmes intensités 📈 pour chacune d’entre elles.

Certains ont la même angoisse de démissionner du jour au-lendemain que monter dans un ascenseur.

Maintenant, le produit de chaque peur surmontée, c’est du courage. Si tu en surmontes une, tu es courageux. C’est aussi simple que cela 🙂

D’ailleurs, petit exercice en trois étapes pour toi là : 

  • ÉTAPE 1 : Liste toutes tes peurs
  • ÉTAPE 2 : Choisis celle que tu veux surmonter
  • ÉTAPE 3 : Profite !

Oui, j’ai un peu d’expérience dans l’exercice de « te passer à l’action » désormais ^^

Du coup, toi, quelles seraient les peurs que tu veux surmonter ?

(Réponds directement ici en commentaire, je te le permets 😀)

Pourquoi je te dis ça ?

Bah vas-y ! dialogue avec tes peurs et tu verras, elles ont toutes un point commun :

Là où elles se trouvent, se dissimule un enjeu pour toi.

C’est systématique ! Que cela soit un enjeu professionnel, amoureux ou autre chose qui pourrait te rendre heureux-se mais …pourquoi ne passes-tu pas à l’action ?

La peur.

Oui, la peur entrave ici ton action.

Bon, laisse-moi te dire ça :

La peur est un sentiment bien avant d’être une réalité.

Les fictions, par définition, sont une construction de ton imagination 🎥.

La peur, en est une.

Je veux dire, quand tu veux prévenir d’un danger, tu imagines ses répercussions. En général, ce qu’il y a de pire. C’est là, le rôle de la peur. Elle te met en scène dans le pire que tu puisses imaginer 💭

Cependant, si ton sentiment de peur est réel, la fiction, elle, ne l’est pas.

C’est comme être devant un film 🎬

Tu sais très bien qu’il n’y a rien de vrai.

Pourtant, cela ne t’empêche d‘être à fond dedans : d’éprouver de la peur quand l’héroïne ou le héros est en danger 😱 et de la joie 😀 quand il y a triomphe.

La peur est donc sentiment bien avant d’être une réalité.

Donc, peur et courage sont comme éclair ⚡et tonnerre 🌩️

Ils partent en même temps mais arrivent en différé. D’abord, la peur, puis le courage.

Néanmoins, pour qu’il y ait courage, y a une condition : passer à l’action 🙂

Le courage, c’est de la peur transformée en action.

Qu'en dis-tu ? :)