#26. « Merci » est difficile deux fois : à le dire et à l’entendre.

Temps de lecture : 3 minutes

J’ai l’humeur à la confession :

_ Je ne sais pas dire « merci »

Voilà, c’est sorti ! je me sens tout de suite plus léger ^^

Ceci dit, j’ai deux explications à ma difficulté : premièrement, je trouve le mot limité puis, je dois l’admettre, il me rend vulnérable.

C’est peut être aussi ton cas.

Tu l’as compris, aujourd’hui je te mets à la merci d’un merci *

*COMBO jeu de mots activé 😀

« Merci » est le mot le plus difficile de la planète. Tu échoues à le dire 😇

« Merci » est un mot casse-couilles. Il témoigne rarement de ton réel sentiment de gratitude.

Soit, il en dit trop, soit il n’en dit pas assez. Du coup, parfois tu oublies de le dire et parfois, tu les accumules « merci, merci, merci » comme si tu espérais rembourser une sorte de dette morale.

Tu as le même mot pour remercier une personne qui te tient la porte que celle qui te sauve la vie.

C’est un peu injuste, non ?

Ce mot est donc sans nuance et même, sans réel synonyme. Tu peux vérifier par toi-même ICI. Je me suis tapé internet 💻 à 1h du mat’ pour le faire ^^

Au contraire d’un mot comme « honte ». Là, c’est le marché aux puces de Saint-Ouen, tu trouves de tout :

Malaise, gêne, embarras, ridicule, vulnérabilité, humiliation …

Et bien, pour dire « merci » tu te démerdes avec ce seul mot

Cela en dit long sur notre culture 😶

Y a davantage de mots pour exprimer la honte que la gratitude.

Bref.

Maintenant, la deuxième raison : l’allergie à la vulnérabilité.

Chaque fois que tu dis « merci », tu désignes, en réalité, l’une de tes vulnérabilités.

En effet, c’est un point où, seul, tu ne serais pas parvenu à tes fins et, c’est admettre tes faiblesses. Et ça, on n’aime pas trop. Se montrer vulnérable, j’entends 😔

Si je prends mon exemple, j’échoue à dire « merci » quand on me complimente. Où se trouve ma vulnérabilité ? Dans mon échec à reconnaître la valeur de mon propre travail.
Sans quelqu’un pour me dire que ce que je fais est cool, je le pense toujours mauvais et insatisfaisant.

Alors, au lieu de dire « merci » à un compliment, je dévalorise mon travail en direct avec un « Cela aurait été mieux si … » par exemple.

La réticence à dire « merci » devient un moyen de se protéger. Là où on pourrait penser de l’impolitesse, il s’agit (parfois) d’anti-vulnérabilité.

Du coup, une personne qui ne remercie pas, elle ne le fait pas pour te faire du mal mais, pour préserver, parfois, son intégrité psychique. Oui, souviens-toi :

Les gens veulent leur bien davantage qu’ils ne veulent faire du mal 😉

Ceci dit, quand tu fais l’effort du « merci », certains sont prêts à te répondre « de rien »

« Merci » est le mot le plus difficile de la planète. Tu échoues à l’entendre.

Comment ça « de rien » ?

Déjà, tu galères à dire « merci » alors, si c’est pour dire que ce ne vaut pas la peine alors, pourquoi continuer ?

On est dans un monde où, même les poubelles te disent « merci »

Du moins, celles des fast-foods.

Je veux dire, c’est gravé en gros sur leur front.

Alors, non, cela ne doit pas être « de rien »

Si on te dit « merci », embrasse-le de toutes tes forces, je ne connais pas drogue aussi puissante. D’ailleurs, c’est la mienne.
Cela signifie que tu as un impact sur les gens. Ce n’est pas RIEN.

Viens, on essaye de conjurer le sort.

Je vais te dire « merci » et toi, tu vas t’abstenir de me répondre « de rien »

Prêt ?

3
2
1

MERCI 😀

Voilà, c’était une #claque bien particulière. C’était pour m’apprendre à dire « merci » et t’apprendre à ne pas répondre « de rien » ^^

J’espère y être parvenu.

Pour poursuivre l’exercice, je tiens particulièrement à remercier, aujourd’hui, sous tes yeux, celles et ceux qui me tissent des louanges.

Bien que je m’en trouve indigne (mais je me soigne), ils sont précieux pour moi.

La preuve ? J’ai crée un mur où je regroupe tous les messages sympas envoyés par des gens comme toi voire les tiens.

J’ai appelé ce mur : « Mon Mur des Contemplations »

Tu peux le voir ICI 🙂

Il me permet de garder mon moral et mon énergie sur pilotis 😀

Qu'en dis-tu ? :)