#23. L’échec n’apprend rien.

Temps de lecture : < 1 minute

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’échec n’enseigne rien.

En effet, toi, quand tu veux faire un gâteau au chocolat 🍰 , vas-tu te documenter sur comment le rater sous prétexte que cela va t’apprendre davantage ?

Bah …non.

Tu ne veux pas rater ton gâteau. Tu veux le réussir. Tu valorises forcément davantage le succès que l’échec 👀

Normal. Bon, ça me donne une envie de chocolat tout ça ^^

Mais reprenons ;D

Quand tu te renseignes sur ton gâteau, tu regardes comment en réussir un et non, le contraire.

Sinon, tu aurais accumulé tous les moyens possibles et inimaginables pour ne pas en faire un. Et, il y en a plein comme mettre du plâtre à la place de la farine.

Dès lors, un échec, cela t’informe mais cela ne t’apprend rien.

D’ailleurs, une fois que tu réussis, tu oublies toutes les fois où tu as échoué. Tu ne retiens que le succès.

C’est un processus cognitif.

Ainsi, tes échecs t’informent des manières d’échouerLe succès des autres t’informe d’une manière de réussir.

Ceci n’est pas un apprentissage, c’est de l’information. Il n’en découle aucune compréhension a priori.

Et la différence entre l’information et l’intelligence est la même qu’entre un dictionnaire et un livre 📘

Contrairement au livre, le dictionnaire est une collection de mots sans cohérence en termes de récit.

C’est pour cela qu’il n’a pas de synopsis. À moins, bien sûr, que ce soit le zèbre 🦓 qui ait fait le coup à la fin ^^

Maintenant, on peut t’apprendre à ne pas échouer. Ceci dit, ne pas échouer ne veut pas forcément dire réussir. Ce, de la même manière que ne pas perdre, ne veut pas dire gagner : ce peut être un match nul.

Dis-moi en commentaire ce que tu en penses 🙂

Qu'en dis-tu ? :)