Avoir des convictions, ne n’est pas gratuit.

Avoir des convictions, ce n’est pas gratuit.

Certains seront fous que nous puissions les avoir et surtout, les exprimer. Ils nous accuseront d’arrogance ou de mépris.

Ce seront leurs seules armes. L’accusation. Point d’argumentation. L’accusation seulement.

Si tu t’apprêtes à écrire, partager une opinion quelqu’elle soit, retiens cela : il est impossible de faire l’unanimité.

Impossible.

Ceci dit, tu ne seras pas seul. Pour chaque personne qui te haïra, tu en trouveras une pour t’aimer.

Les clubs de football à la fois les plus appréciés et les plus haïs de France, sont Paris et Marseille.

Y a pas de secret.

Dès lors, sois convaincu d’être du camp des anges. Sois convaincu que l’opposition est celui des démons. Sinon, personne ne bougera pour toi. Personne ne se bougera tant qu’il ne sera pas complètement convaincu être du camp des anges et que l’opposition est le camp des démons.

Personne.

Le compromis n’a pas sa place car justement, c’est se compromettre. Ne sois pas tiède.

Jamais.

« Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »

– Apocalypse 3.15

Même si ta conviction est faite à 55% seulement, veille à parler à 100% d’une seule position. Nous nous ne sommes pas fait pour les nuances. Nous les oublions. Ainsi est fait notre cerveau. Ne te nuance pas. Ne te censure pas.

Tu devras tenir tes positions.

Tu as le droit de te tromper MAIS ne laisse jamais l’érosion argumentaire édulcorer tes convictions. Tu devras te répéter. Ce sera usant. Tu seras fatigué aussi par les insultes, les pitreries, les esprits bedonnants pour te ridiculiser.

Garde le cap. Même seul.

Tu seras seul, juste au début. Ils seront nombreux, juste au début. Ce sera dur, juste au début. Forcément.

Si tel n’était pas le cas, ta conviction serait déjà nombreusement habitée. Une conviction forte est un sommet inhabité.

Combien à militer pour les droits des femmes il y a à peine 100 ans ? 50 ans ? 10 ans ?

Pour grimper une montagne, il n’y a qu’un chemin quand il y en a de nombreux pour la descendre. Dégage le chemin pour celles et ceux prêts à te rejoindre.

Sois compris.

Abolis l’approbation, saisis la compréhension des gens. Elle est ta seule récompense. Qu’ils comprennent la menace, qu’ils saisissent l’opportunité de t’avoir compris.

Sois mal-aimé, jamais incompris.

Leave a Reply

%d bloggers like this: